Twilight, la suite
Oh Hey toi la Smile !!

Oui oui, je te vois....
Rejoins nous , dans nos histoires et nos délires !

On est une super belle équipe !

Et on t'aime déjà beaucoup x)


La suite de la saga Twilight
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Suplicia Volturi

Aller en bas 
AuteurMessage
Suplicia Volturi

Suplicia Volturi

Messages : 7
Date d'inscription : 01/12/2011

Feuille de personnage
Amoureux(se):
Don:

Suplicia Volturi Empty
MessageSujet: Suplicia Volturi   Suplicia Volturi EmptyJeu 1 Déc - 21:46


Fiche de Personnage



Vous:

Pénom:Lidya
Age: 18
Passe-Temps : Musique

Votre personnage :

Prénom: Suplicia de son vraie nom Maxyne Dorhoty
Nom: Volturi, vrai = Mcalister
Avatar: Rachel Bilson
Age:1 539 ans, mais physiquement 25
Don Aucun, connu
Groupe: Volturi
Amoureux: Aro...

Traits de personnalité :Suplicia Volturi a quatre caractères principaux. Ses six caractères, ou traits de personnalité si vous préférez, sont très important pour comprendre les réactions ainsi que les actions que ce magnifique vampire pourrait prendre. Premièrement, Suplicia est une jeune femme, si nous pouvons toujours l’appeler ainsi, qui est très rancunière. C’est, en effet, l’un de ses plus gros traits de caractère. Jamais elle n’oubliera le visage et le nom de la personne qui lui a désobéi et, croyez moi, un jour, il le payera très cher. C’est aussi ce qui est arrivé à l’homme qui l’a violée et qui lui a ensuite planté un couteau dans le ventre avant de prendre la fuite quelques minutes avant que Aro la découvre. Dans son jeune temps, Suplicia était le genre de vampire qu’il fallait éviter à tout prix. Avec son petit visage d’ange et ses beaux yeux, il lui était facile de séduire ses victimes qui allaient ensuite vivre une mort douloureuse. Puis, avec le temps, notre petite brunette s’est un peu assagie. Elle est plus délicate avec ses victimes et elle n’est plus aussi sournoise que dans son jeune temps, en d’autres mots, elle n’utilise plus autan son charme pour attirer son repas bien qu’elle ait une grande préférence pour le sang masculin. Son deuxième trait de caractère qui la rend si redoutable serait son orgueil. Suplicia est le genre de vampire à ne pas contrarier, surtout si vous n’êtes pas immortel. La belle à tendance à se montrer très mesquine et dangereusement menaçante si vous osez vous montrez en désaccord contre ses choix ou contre ses idées. Étant très importante au sein de la famille Volturi, il n’y a presque personne qui ne la contre dit, du moins, pas lorsqu’elle est présente dans la pièce. Les membres de cette famille sont au courant d’une chose, Aro est le seul à pouvoir se montrer en désaccord avec sa femme sans avoir à faire face à cette rage meurtrière et, compte tenu de ce fait, ils passent tous par Aro pour montrer leur désaccord. Suplicia n’est donc pas un vampire que nous devons contrarier mais, bien le genre de vampire que nous devons respecter. Le troisième trait de caractère est tout aussi important que les deux premiers, sinon plus. Il s’agit de l’instinct protecteur et maternel qu’elle a pour sa famille. Étant la femme d’Aro, tout comme Athenodora, sa cousine et la femme de Caius, et Dydime, l’ex-femme de Marcus, elle protège et aime les autres Volturi comme ses propres enfants. Si quelqu’un s’attaque à l’un d’eux, elle devient très maline, elle peut aller jusqu’à tuer un autre vampire, ce qui, en temps normale, n’est pas du tout son genre. Puis, finalement, son dernier trait de caractère serait sa passion pour les immortels. Bien qu’elle ait parfois quelques petits désaccord avec le mode de vie d’un vampire, elle les aime tous comme ses frères ou ses sœurs. Elle est toujours en désaccord avec Aro, Marcus ou Caius lorsqu’il s’agit de tuer un autre vampire, un nouveau-né, par exemple. Les nouveau-nés peuvent être entrainé à devenir des vampires comme tous ceux qui existent aujourd’hui alors elle est complètement en désaccord quand à les tuer. Bien sur, lorsqu’il s’agit d’un enfant immortelle, pour des raisons de principes et de sécurité, Suplicia est en accord avec ce choix.



Traits Physique :
Vous me demandez réellement de décrire la petite Suplicia pour vous? Laissez-moi-vous dire que Maxyne était la plus belle femme de son village, imaginé donc Suplicia. Parlons de ses cheveux pour commencer, les cheveux de Maxyne étaient d’un brun lisse et soyeux qui lui arrivaient un peu en dessous des épaules et ils restaient ainsi après sa transformation, bien qu’il y ait une petite différence. Suplicia, si vous la regardez bien, a quelques petits reflets roux à l’intérieur de son brun et cela est très typique de son régime alimentaire. En effet, notre petite brunette à quelque chose de spéciale physiquement que les autres vampires n’ont pas. Son physique change légèrement par rapport à ce qu’elle mange. Le sang humain et le sang qui lui donne le plus d’éclat. Ses cheveux semblent briller à tous les moments de la journée tout comme ses yeux. Contrairement à plusieurs vampires, Suplicia n’a pas les yeux tout simplement rouges. Non. Ses yeux son d’un rouge écarlate qui luit dans la nuit et qui brille à la moindre lumière. C’est très rare d’avoir de tels yeux, en fait, Suplicia et sa cousine, Athenodora, sont les deux seuls à avoir les yeux brillants et non des yeux d’un rouge mat. Pourtant, contrairement à sa cousine, la jolie brune à la chance de faire changer ses yeux de couleurs, les faisant passer du rouge au violet au vert pomme ce qui facilite grandement la taches de la chasse pour les Volturi. Souvent, il s’agit de Suplicia qui ira chercher le diner, changeant ses yeux en vert la nuit pour aller chercher des hommes mortels qui la croient tout aussi mortel mais, en beaucoup plus belle. Son corps est parfait, comme s’il avait été sculpté au couteau avec soin, mais ses jambes sont vraiment un atout majeur chez elle. Elle possède de longues jambes fines qui lui donne l’air un tout petit peu plus grande qu’à l’habitude, ce qui est plutôt bien compte tenu du fait que Suplicia n’est que 5 pied 1 pouce. En bref, Suplicia est l’un des vampires les plus magnifiques qui puisse exister sur terre..

Histoire :[color=red] Maxyne Dorothy McCallister est né il y a plusieurs années, vous devriez remonter des siècles pour trouver sa date d’anniversaire mais, je vais vous la dire aujourd’hui pour vous évitez tous ses recherches, le 14 avril, 572 ans avant JC. La belle est née dans la famille la plus riche du village, en fait, Maxyne était une princesse promise à un riche prince du village voisin alors qu’elle n’avait que quelques mois. La magnifique petite princesse, à l’âge de seulement 2 ans, savait déjà comment vivre le rêve de plusieurs petites filles d’aujourd’hui. Tous les matins, Ania, sa servante, venait la chercher dans son lit et lui demandait de s’habiller. Au son de cette demande la petite puce courait vers sa garde-robe et y sortait sa plus belle robe de la journée qu’Ania lui mettait ensuite sur le dos. Puis, elles descendaient ensemble pour le petit déjeuner avec la reine et le roi. Maxyne n’avait jamais eu de petit frère ou de petit sœur, il faut dire que l’amour dans ce temps-là, surtout pour les familles royales, n’était pas vraiment au rendez-vous et puisqu’il fallait unir les deux royaumes et qu’ils avaient eu une fille et eux un fils, ils n’étaient plus obligatoire d’avoir un autre enfant. Ils avaient déjà leur héritier. La petite princesse resta donc enfant unique toute sa vie mais, elle ne manqua jamais de personne. Le nombre de servant et de servante qu’elle avait était impressionnant et ils étaient tous prêts à jouer avec elle. Ses parents aussi l’adoraient et ils lui donnaient tous l’amour qu’il était humainement possible de donner à un enfant. En bref, Maxyne eut une enfance très heureuse.

L’adolescence fut un petit peu plus difficile. C’est à l’âge de 13 ans que la jeune Maxyne dut se marier puisque le roi du royaume voisin était sur le point de mourir et que la reine était déjà morte depuis plus d’une dizaine d’année. La vie mariée à 13 ans était très difficile pour Maxyne qui perdu sa virginité avec un homme qu’elle n’aimait même pas et qui ne lui apportait rien, ni du bonheur ni de l’amour mais, il lui donna quelque chose d’encore plus précieux. Il lui donna Olivia Georgina Leroux, sa fille, sa princesse. Maxyne adorait son enfant bien que celle-ci répugnait son mari au plus haut point, il voulait un garçon, un héritier mais, il savait qu’Olivia était la seule chose qui rendait Maxyne heureuse dans ce mariage alors il ne fit rien pour le moment. La reine fit toute avec sa fille, elles allaient se promener dans le village et parler avec les gens moins fortunées. Elles allaient manger dans la cours du palais assis sur le gazon ou la petite princesse pouvait courir et jouer. Puis, Maxyne tomba de nouveau enceinte et, suivant les directive du médecin, elle devait rester au lit puisque cette grossesse, tout comme celle d’Olivia était risquée dut à sa petite taille. Olivia resta toujours avec sa maman dans une grande chambre où notre jeune maman dut donner naissance à une autre fille, Violette Henriette Leroux. Pour Maxyne, juste le fait d’avoir eut deux enfants la remplissaient de joie, Olivia aurait enfin quelqu’un pour jouer avec elle mais, Oscar (son mari) voyait sa d’un autre œil. Il commença à se demander pourquoi Maxyne ne voulait pas lui faire de garçon et tous les soirs, il la frappait plusieurs fois pour essayer de la résonner. C’était toujours la même chose. Il la forçait à lui faire un garçon, il la battait pour être sur qu’il c’était bien fait compris et il l’empêchait de voir Olivia ou Violette, ce qui lui brisa le cœur. Le troisième gros fut comme les deux premières, clouée au lit mais, contrairement aux deux autres, personne n’avait le droit de venir la voir. Ce fut les neuf mois les plus pénibles de sa vie. Puis, enfin, le jour de l’accouchement arriva. Contrairement aux deux premières, il y eut un problème et le bébé resta coincé pendant plus de vingt minutes ce qui ne fut pas très agréable pour Maxyne. Sébastian Oscar Leroux est mort avant même d’avoir ouvert les yeux. Maxyne fut bouleversée et Oscar était enragé. Elle avait fait exprès pour tuer son fils et il en était sur! Le soir même, après qu’elle ait vécu un accouchement horrible et douloureux, Oscar entra dans la chambre de sa femme, la battant sauvagement et la forçant à lui faire un enfant de nouveau.

Après 4 ans de violence et de viol, Maxyne eut enfin droit de voir Violette et Olivia après la naissance de Julian Francis Leroux. Bien que Julian ait été un enfant né d’un viol, elle l’aimait autant que ses deux filles. La jeune femme de 21 ans fut prise d’un profond regret après avoir vu qu’Olivia avait maintenant 5 ans et que Violette en avait 4. Elle n’avait pas vu ses filles pendant plus de 4 ans et elle venait tout juste de voir à quel point elles avaient changés mais, elle n’allait pas ruminer le passer mais, bien regarder le présent. Le soir même elle décida d’aller prendre une marche dans le jardin avec Violette, Olivia et Julian. Elle était loin de se douter que, non loin de là, un homme avait réussi à s’infiltrer dans le palais et qu’il l’observait. Cela faisait plus de 4 ans qu’il ne l’avait pas vu, c’était un paysan qui lui avait toujours dévoué un grand amour caché mais, ce soir, il était prêt. Il voulait que son nom soit associé avec celui de Maxyne et, couteau à la main il bondit sur elle. Max’ ne s’attendait pas du tout à cela et fut prise de panique. Olivia et Violette se mirent à crier aussi fort qu’elle le pouvait mais, il était trop tard, l’homme avait déjà pris leur mère sur ses épaules et il la trainait hors du palais dans le bois. Julian est mort ce soir-là aussi après avoir fait une chute au sol lorsqu’il avait quitté les bras de sa mère. L’homme la traina dans le bois, la viola et puis planta un couteau dans sa poitrine puis dans la sienne. Il n’était pas mort instantanément et Maxyne avait aussi toujours une petite flamme de vie en elle, c’est là que Aro la trouva. Il était avec Marcus et Caius lorsqu’ils décidaient de transformer Maxyne en ce qui allait devenir Suplicia.

Suplicia est donc née le 27 mars, 551 ans avant JC. Une fois sa transformation terminé, ses yeux s’ouvrirent et la première chose qu’elle vu fut le visage et les yeux rouge de Aro puis, elle ressentit une soif impressionnante. Elle voulait manger, mais quoi? Elle ne savait même pas où elle était. Les yeux rouge vif des trois frères lui firent peur et elle alla se cacher dans le coin de la pièce mais Aro vient la voir et lui dit qu’elle n’avait pas à avoir peur. Dydime arriva ensuite et elle réussit à la faire sortir de sa petite cachette pour lui montrer un miroir. Maxyne se regarda et fut prise de vertige. Non seulement était elle magnifique mais, ses yeux était d’un rouge parfait. Que lui était-elle arrivée? Quelques heures plus tard, elle comprit et elle n’était pas du tout heureuse avec cette transformation, cela allait la garder loin de ses enfants. C’est alors qu’elle se souvenu de l’attaque et de la violence dont l’homme avait faire preuve. Prise de rage, elle sorti de la maison suivit des trois autres vampires et alla, sous la surveillance des autres, abattre sauvagement l’homme qui lui avait volé sa vie. Puis, elle ce demanda se qu’il était arrivé à ses enfants…. Doucement, elle se faufila dans le palais et entra dans la chambre d’Olivia qui dormait si paisiblement. Ses petits cheveux blonds sur son visage et ses magnifiques yeux bleus fermé. Le simple fait de ne pas pouvoir la voir grandir la remplit d’une tristesse immense et le fait qu’elle ne la révérait probablement plus jamais lui fit tout aussi mal. Doucement, elle déposa un baiser sur la tête de sa fille, son ange, avant d’aller voir dans la chambre de Violette, l’enfant qu’elle n’avait presque pas connu. Celle-ci dormait aussi, ses petits cheveux bruns ne cachait pas son visage mais, ses yeux d’un brun chocolat étaient fermés. La jeune femme caressa doucement la tête de son autre fille, elle allait beaucoup lui manqué. Elle ne trouva jamais son fils pour lui faire ses adieux.
Quelques siècles plus tard, voulant aller de l’avant et voir le présent, Maxyne changea son nom pour Suplicia et accepta de prendre le nom de son nouveau mari, Aro. Elle devient donc Suplicia Volturi. Le mariage avec Aro fut magnifique et heureusement que la transformation de Anthendora fut terminée ce qui permis à Suplicia d’avoir sa cousine à ses côtés. Petit-à-petit, son mari devient avide de pouvoir et tous les mortels qu’il savait seraient utile pour le clan, il les transformait. La jeune vampire eut donc de nouveau enfant auprès d’elle qu’elle chéri tout autant que les siens bien que, dans son cœur, personne ne remplacerait Olivia, Violette et Julian. La belle brune devient extrêmes doué avec les vampires nouveau-nés qu’elle avait appris à entrainer et à éduquer pour en faire de « bons » vampire. Suplicia n’a jamais su ce qui était arrivé à ses enfant et elle n’a jamais su s’ils avaient vécu une bonne vie. C’est pourquoi, aujourd’hui, la belle se dévoua corps et âme et ses « enfants ».

Maxyne tenta par tous les moyens d’oublier l’existence de ses enfants pour ne pas être tenté d’aller les retrouver. Comme les Volturi lui avaient expliqué, l’interaction avec des humains étaient très risquée étant donné que la jolie brune était une nouveau-née, que sa force était doublée et que son instinct de chasse allait prendre le dessus. Ce fut déchirant mais, le clan partirent loin, très loin du petit village où elle avait grandit. Ils arrêtaient à Volterra, en Italie, et ils s’installèrent dans une grande maison abandonnée. C’est là qu’Aro vit ce qu’il avait vu en elle lorsqu’il l’avait trouvé sur le sol la nuit où il l’avait transformée, son pouvoir. Elle n’était pas télépathe, elle n’avait pas le pouvoir de faire en sorte qu’une personne éprouve une douleur insupportable, elle avait le pouvoir de changer une partie de son physique, son visage. Il remarqua en premier lieu qu’elle avait les yeux d’un rouge luisant, un rouge très, très lustré qu’il n’avait jamais vu au part avant. Puis, un soir, les yeux de la petite brune devinrent bleus. Il lui posa la question et elle lui répondit qu’elle était capable de changer la couleur de ses yeux et elle le lui prouva sur le champ en les changeant du bleu au rouge et du rouge au vert, puis, de retour au bleu. Ce n’était pas un très grand pouvoir mais, pour la chasse sans ce faire remarquer, notre Maxyne avait un très grand avantage sur tous les autres vampires. C’est ainsi que la belle devient la chasseuse du groupe, elle allait dans un endroit publique la nuit et changeait ses yeux de couleur pour leur donner un aspect humain. Puis, elle enchantait un homme qu’elle rapportait ensuite chez les Volturi.

Les premières années de sa vie de vampires furent relativement faciles. Avec son pouvoir, Maxyne était capable de chasser sans ce faire remarquer et donc ce fut très facile pour elle de passé ses quelques mois difficile de nouveau-née incognito. Une fois que notre vampire pris quelques années, elle devient un peu plus posé et beaucoup moins assoiffé qu’elle ne l’avait été depuis des années. C’est aussi à cette époque qu’elle se rendit compte qu’elle ne pouvait plus porter son nom, il fallait qu’elle le change pour passé à autre chose. Alors qu’elle était partie chassé, elle rapporta une jeune femme du nom de Suplicia chez elle pour la donner au clan Volturi. Maxyne trouva que la petite blonde qu’elle rapportait devait avoir l’âge de sa fille Violette présentement, soit 23 ans, et qu’elle lui ressemblait un peu. Elle ne voulait pas prendre le nom de sa fille mais, Suplicia allait être un nom qui allait lui rappeler qui elle était vraiment et lui permettre de passé à autre chose en lui montrant qu’elle était un peu différente. Suplicia s’était aussi beaucoup rapproché d’Aro. Il était différent de son ex-mari et il lui apportait du bonheur bien qu’il avait quelques défauts (la soif du pouvoir, cruel, manipulateur…). Bref, avec elle, il était différent et très vite, ils décidaient de se marier, devenant partenaire pour la vie. Maxyne Dorothy McCallister devient donc Suplicia Volturi.

À son grand bonheur, Aro transforma quelques autres vampires et bien qu’elle sache qu’ils n’étaient pas vraiment ses enfants, elle les aimait comme tels. Enfin, aimer est un bien grand mot pour ce clan, un nombre très limite de personne « s’aime », on pourrait dire qu’ils se respect. Suplicia avait été confié tous les vampires nouveau-nées et sa mission était de les éduquer et d’en faire des vampires apte à diriger. Tous les vampires qu’elle à « entrainer », elle s’est beaucoup attaché à eux et les traites comme ses enfants bien qu’eux lui dévoue plus un grand respect que d’autre chose. Ils savent que Suplicia est très importante au sein du clan à cause de son mariage avec Aro et qu’elle est aussi le vampire la plus douce et la plus gentille qu’il soit si l’on n’est pas en désaccord avec elle. C’est elle que l’on va voir pour parler à un des trois chefs du clan puisqu’elle est capable de leur parler même s’ils sont de mauvais poils (à cause de son caractère tout aussi difficile). Bref, ils la respect beaucoup et elle, elle leur donne de l’amour et de la protection. Suplicia restera toujours la partie humaine du clan.


RPG : Hey Isis !

Tout d’abord, je tiens à te remercier d’être présente et de bien avoir voulu jouer le jeu sans poser de questions.
Pourquoi un rendez-vous dans une salle de cinéma ? Très certainement parce qu’hormis les sensations ressenties sur scène, le cinéma représente un art qui me touche particulièrement. C’est sans doute le travail sur les images, la musique ou le jeu des acteurs qui le rendent très complet. Puis j’estime que la vie, c’est comme une histoire et t’es la propre réalisatrice, scénariste, narratrice, metteuse en scène et actrice de ton existence. Tout ça pour te dire que malgré les éléments perturbateurs ou les problèmes techniques, tu restes celle qui détient toutes les cartes en main pour faire exactement ce que tu veux de ton propre film.

Mon prof de musique me disait que les artistes ressentaient les choses différemment, qu’on l’entendait dans la voix de Billie Holiday par exemple, que les artistes transmettent l’émotion, que par eux l’auditoire ressente ce qu’ils éprouvent. Faut trouver une façon de diriger ce qui est ici *en mettant son index sur son front pour désigner sa tête* vers ce point là ! *en posant sa main sur son cœur*. Lundi, tu me l’as prouvé grâce à ta mélodie. T’es parvenue à mettre en forme ton ressenti, ce qui n’est pas donné à tout le monde. Depuis toutes ces notes ne m’ont pas quitté. J’ai longtemps cherché un moyen de pouvoir te réconforter à ma manière sans que je te fasse le même speech que ton entourage. J’écris des chansons depuis mon plus jeune âge. Pour moi, c’était une forme de liberté et à travers mes textes, je me racontais.

Si chaque artiste transmet à l’auditoire leur état d’âme, l’inverse est possible. J’ai toujours pensé qu’on avait cette faculté de ressentir les émotions en nous mettant à la place d’autrui, qu’on était doté d’empathie. Sur ta mélodie, j’y ai accolé un texte. Un texte où tu pourrais te reconnaitre très certainement. J’ai cogité longuement. Fallait-il que je te fasse écouter le rendu ? Quelle serait ta réaction ? Je craignais que tu puisses penser que je m’appropriais ton histoire, ta mélodie. Puis je me suis dis que si tu me l’as joué, c’est que quelque part, tu me faisais confiance ; que tu ressentais le besoin de le partager avec moi. Je t’avoue que j’avais été surprise et très flattée. Pour tout te dire, j’ai même fait appel à un ami qui m’est très cher. Un grand artiste qui m’a été d’un grand secours.

Pour éviter tout quiproquo, je ne compte pas la proposer à la maison de disque. Rien ne sera commercialisé. C’est juste pour toi ! Je m’excuse si tu te sens offensée ou autre, c’était pas mon optique.
Isis, s’il te plait, tu peux te rasseoir de nouveau ? *en prévoyant la réaction de la photographe* Regarde avant et tu peux me faire la gueule par la suite ou venir hurler que ce n’était pas approprié.
Après ce long préambule, je te laisse regarder le clip !
....

Voilà ! *dit-elle intimidée par l’idée qu’Isis ait enfin vu le résultat de nombreuses journées de travail en studio et de tournage du clip. Pour se détendre, elle enchaina sur des petites anecdotes sans importance pour la photographe*

Juste pour info, toutes les personnes que tu vois dans ce clip ne sont pas des acteurs et ils comptent tous énormément pour moi. T’as même ce fameux prof de musique dont je te parlais. Puis celui qui m’accompagne à la guitare, c’est lui qui m’a épaulé et aidé à tous les niveaux. J’ai toujours été impressionnée par sa capacité à trouver les bons mots. Il est mignon, hein ? Tu vas sûrement me prendre pour une folle mais ce que je préfère chez lui, ce sont ses dents. J’adore son sourire ! Ma sœur a du mal à comprendre comment je peux être aussi proche de mon ex. Entre nous, si une autre personne voit ce clip, je ne pense pas que ça va lui plaire !

Je suis persuadée que tu dois te demander pourquoi je te parle de ma relation alors que ça ne te regarde pas. Avant de te répondre, je vais un peu continuer à parler de mon histoire.

Jay a été présent à une période où je pensais ne pas m’en sortir : ce genre de moment où tu te retrouves bloquée, que tu voudrais revenir en arrière, que tu te reconnais plus, que tes agissements vont à l’encontre de tes principes. Tu te poses des questions et t’as la sensation que personne ne peut vraiment te comprendre parce que même si elles tentent de se mettre à ta place, elles ne le sont… PAS ! Ce genre d’instant où tu caches ta souffrance à ton entourage, que tu te sens seule et… Si fautive. Je crois que ce sentiment de culpabilité, c’est ce qu’il y a de pire ! Pas vrai ? Se dire qu’on est responsable, qu’on les a tué ! « Nan, on n’a pas été à la hauteur et on peut s’en prendre qu’à nous même ». Arrête de te sentir fautive ! Je t’ai vu avec ta petite à l’hôpital. C’était le combat d’une femme, d’une vraie mère ! T’as tout fait, tu dormais plus. Quant à Finn’, c’était inévitable, t’y es pour rien. Il devait être suivi psychologiquement. Je ne te dis pas de faire le deuil, je ne me permettrai pas ! Je pense que tu vivras toujours avec…

A une autre échelle, je vis toujours avec ce sentiment de culpabilité. Jay est le seul à être au courant puisqu’il m’a accompagné à la clinique le jour où j’ai avorté ! Je dois te dégoûter ? T’inquiètes pas, je me dégoûte moi-même. Le père n’a jamais été au courant. C’était le genre de mec totalement indépendant et moi, relativement dépendante à lui. Pour preuve, juste après l’avortement, je suis partie me faire tatouer son signe astrologique. C’était un moyen de me souvenir de notre histoire même si je le sortais définitivement de ma vie !

Si je te parle de mon histoire, c’est pour que tu fasses un parallèle. T’as ton propre Jay qui sait trouver les mots justes, t’as ta propre passion qui te fait vivre. C’est sûrement bateau ce que je vais te dire mais écoute ton cœur, vis à fond. Parfois, les mots sont futiles. Donc je vais finir par te dire que j’espère que tu vas reprendre le dessus ! Nous prouver que t'as foi en l’avenir ! T’as pleins de choses à vivre encore. Des bonnes comme des mauvaises mais les bons moments valent tellement la peine. Et pour preuve…

Nous sommes extrèmement curieuses :

Comment avez vous découvert notre forum? : Pub ^^
Pourquoi avez-vous choisit ce personnage? : PLan diabolique
Personnage fictif, réel ou bien pris dans un scénario ? : Réel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Desirea A. Stratford

Desirea A. Stratford

Féminin Gémeaux Singe
Messages : 48
Date de naissance : 12/06/1992
Date d'inscription : 30/11/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi ^^
Emploi/loisirs : Designer et enseigner
Humeur : Joyeuse

Feuille de personnage
Amoureux(se): Personne
Don: Controler la ''Météo''

Suplicia Volturi Empty
MessageSujet: Re: Suplicia Volturi   Suplicia Volturi EmptyJeu 1 Déc - 22:07

Bienvenue Lily !!!

Mon dieu... Je suis tellement fière de nous ... Bas toi qui écrit et Marissippi et moi qui t'encourageons...Je crois qu'il y a assez de lignes.... Mais je suis pas sur... (XD)

_________________________
Desirea Autumn Stratford

Suplicia Volturi 210
I Love You, Lil Sister

Suplicia Volturi Audrey10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miguel Cortez
Admin
Miguel Cortez

Féminin Vierge Chien
Messages : 53
Date de naissance : 18/09/1994
Date d'inscription : 30/11/2011
Age : 24

Feuille de personnage
Amoureux(se):
Don: Modifier la mémoire

Suplicia Volturi Empty
MessageSujet: Re: Suplicia Volturi   Suplicia Volturi EmptyVen 2 Déc - 0:33

Bienvenu! Ouf....ça me tente même pas de les compter mais c'est certain qu'il y en a assez...(XD)

Il ne menque que ta fiche de liens et tout est beau...je te met dans le groupe et tu pourras commencer à t'amuser Razz

_________________________
Suplicia Volturi 1_CHACE%2BCRAWFORD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://next-of-twilight.bbactif.com
Miguel Cortez
Admin
Miguel Cortez

Féminin Vierge Chien
Messages : 53
Date de naissance : 18/09/1994
Date d'inscription : 30/11/2011
Age : 24

Feuille de personnage
Amoureux(se):
Don: Modifier la mémoire

Suplicia Volturi Empty
MessageSujet: Re: Suplicia Volturi   Suplicia Volturi EmptyVen 2 Déc - 2:15

Super fiche mais je vienne de trouver une erreur XD Comment elle fait pour être née avant JC si elle a 1539 ans......on est en 2011...ok je suis perfectionniste en fait ça a pas d'importance mais j'ai trouvé ça marrant..

_________________________
Suplicia Volturi 1_CHACE%2BCRAWFORD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://next-of-twilight.bbactif.com
Suplicia Volturi

Suplicia Volturi

Messages : 7
Date d'inscription : 01/12/2011

Feuille de personnage
Amoureux(se):
Don:

Suplicia Volturi Empty
MessageSujet: Re: Suplicia Volturi   Suplicia Volturi EmptyVen 2 Déc - 16:58

Hahaha !! Désoler, j'ai déja fait SUplicia donc je me suis basé sur ma fiche sur mon autre forum...et c'est sa qui m'avait dit de mettre comme age !!

Donc, c'est leur faute et non la mienne !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Suplicia Volturi Empty
MessageSujet: Re: Suplicia Volturi   Suplicia Volturi Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Suplicia Volturi
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La seconde et courte vie de Bree Tanner
» Révélation : le film
» Twilight - L'exil - Bella/Jane - PG 13
» [Twilight] - Un homme patient - Divers - PG13

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilight, la suite :: The Beginning :: Fiche de Personnage-
Sauter vers: